Riphagen (2016) streaming

Ce biopic dresse le portrait du criminel Andries Riphagen, un maître chanteur responsable de la mort de centaines de Juifs lors de la Seconde Guerre mondiale. Dans les années 1930, Riphagen a développé un réseau de proxénétisme, lui valant le surnom d’Al Capone. Pendant l’Occupation, il travaille pour plusieurs organisations allemandes, dont la Colonne Henneicke, un réseau de collaborateurs néerlandais, et le Sicherheitsdienst. Il participe à la découverte d’une fraude à la carte d’identité ayant mené à la mort du résistant Gerhard Badrian. Habile manipulateur, il a l’habitude de dépouiller de leurs biens les familles juives qu’on lui dénonce avant qu’elles ne soient déportées, tout en se servant de l’administration allemande pour gagner sur les deux tableaux. En mai 1945, à la Libération, il fait l’objet d’un rapport de police et est assigné à résidence. En février 1946, il parvient à s’échapper et s’envole en Argentine où il devient ami du président Juan Perón. Dans les années 1950, Riphagen suit Perón en Europe. Il meurt en 1973 dans une clinique suisse. Riphagen n’a jamais été jugé et n’a donc jamais été reconnu coupable de ses crimes. En 1997, deux journalistes révèlent que Riphagen a réussi à s’échapper des Pays-Bas grâce à l’aide du Bureau Nationale Veiligheid, lointain ancêtre de l’actuel service des renseignements extérieurs Algemene Inlichtingen- en Veiligheidsdienst.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.